24/09/2013

Transformer les pages d'erreur 404 en un espace utile

Et si une  erreur  pouvait sauver un enfant ?






250 000 enfants sont portés disparus chaque année en Europe, soit un enfant toutes les deux minutes. Afin de venir en aide à ces enfants et leurs familles, la Fédération Européenne pour les Enfants Disparus (Missing Children Europe) s'est associée à l'agence de publicité Famous pour lancer NotFound – un projet permettant aux propriétaires de sites internet d'afficher automatiquement le portrait d'un enfant disparu sur les pages non trouvées de leur site. Pour rendre cela possible, ils ont fait appel aux services de cloud computing d'Amazon : Amazon Web Services (AWS).
Plus de 3 000 sites internet de sept pays européens, dont la France, participent déjà à l'opération et plus de 13 millions de photos d'enfants disparus ont été publiées, à raison de plus de 40 000 photos par jour. Des discussions sont en cours pour mettre en place le projet NotFound aux États-Unis et au Canada.
Comment est venue cette idée novatrice ? « J'étais chez moi, c'est souvent là que naissent les meilleures idées », explique Laurent Dochy, directeur créatif chez Famous. « Ma copine regardait une série policière sur des personnes portées disparues ; moi je surfais sur le web et je suis tombé sur une page d'erreur 404. J'ai regardé l'écran de télé, puis ma page d'erreur et l'idée de combiner les deux m'est venue. Je n'étais pas à la recherche d'une idée, c'est elle qui m'a trouvé ! »

La solidarité au-delà des frontières
Le projet NotFound voit le jour en Belgique en 2012 et fait immédiatement le buzz au-delà des frontières belges. « Nous avons reçu des milliers d'emails et de tweets du monde entier de personnes nous demandant quand le projet serait disponible dans leur pays ». Élargir le projet à une échelle internationale n'a pas été facile car il n'existe pas de base de données commune répertoriant les enfants portés disparus.
D'un point de vue technique, c'était aussi un vrai challenge : « Si la photo n'apparaissait pas immédiatement sur la page d'erreur, les gens cliquaient sur "retour" et passaient à côté de l'information », explique Laurent. Il fallait également faire en sorte que les photos concernent des cas de disparition locaux, d'où la nécessité d'une technologie solide. C'est ainsi qu'Amazon Web Services (AWS) est entré en jeu. Le projet NotFound utilise les solutions de cloud computing proposées par Amazon pour stocker ses données et gérer son trafic : « Nous avons trouvé en AWS un partenaire de stockage solide doté de l'infrastructure globale qu'il nous fallait pour étendre le projet », explique Laurent. De plus, AWS fournit ce service gratuitement.
Page non trouvée, cet enfant non plus
A quoi sert le projet NotFound ? Tout d'abord, il fait connaître une association pouvant donner espoir et soutien aux enfants disparus et à leurs familles : « Grâce au projet NotFound, les personnes traversant ce genre de tragédie prennent conscience qu'il y a des gens qui sont là pour leur venir en aide », nous explique Delphine Moralis, secrétaire générale de Missing Children Europe. Ensuite, il offre une exposition beaucoup plus large aux cas de disparition locaux en les diffusant partout dans le monde, auprès d'utilisateurs internet susceptibles de détenir des informations utiles.
Pour Delphine, le succès de l'initiative NotFound est la preuve que « il y a beaucoup de bonnes personnes et si on leur fournit les outils appropriés, ils sont prêts à aider ».
« Des enfants disparaissent tous les jours mais il existe des moyens de les retrouver », explique Delphine. « En travaillant ensemble, on peut y arriver ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire